C’est une des dernières décisions de l’Assemblée nationale, une nouvelle taxe soda va remplacer la précédente entrée en vigueur depuis 2013.

1ère taxe soda : toutes les boissons sucrées

Il y a 4 ans, les députés votaient une loi taxant les boissons gazeuses contenant trop de sucre à raison de 7€53 par hectolitre. Cela se traduisait par une taxation nette de 2,48 centimes pour une canette standard de soda.

Cependant, cette mesure était jugée drastique car toutes les boissons gazeuses contenant du sucre étaient touchées, sans prendre en compte le volume de sucre présent dans le soda. En effet, quelle que soit la quantité de sucre du soda, la taxation était la même, mettant dans le même sac les boissons fortement sucrées et celles assez light.

La nouvelle mesure votée dans la nuit de mardi à mercredi 18 octobre dans le cadre du projet de budget pour la Sécurité Sociale entend réaliser une taxation plus pertinente des sucres.

L’objectif [est] d’avoir un dispositif plus intelligent.

Le Docteur Olivier Véran (LREM), médecin déjà impliqué dans la précédente taxe soda, a présenté cette proposition en arguant que cette taxe sera plus juste et mieux répartie.

2ème taxe soda : fonction de la quantité de sucre

Les députés ont voté une mesure consensuelle visant à taxer plus précisément les fabricants de soda, la taxe étant proportionnelle à la quantité de sucre dans la boisson. Ainsi, cette nouvelle version de la taxe soda devient modulaire et plus adaptée à chaque cas, la fiscalité s’attachant à la quantité de sucre présente dans les boissons.

Dans les faits, la taxation est identique pour les sodas contenant plus de 5 grammes de sucre pour 0,1L. Elle sera doublée pour les boissons avec plus de 8 grammes pour 100 millilitres et trois fois plus importante dans le cas d’une boisson dépassant les 10 grammes de sucre. Un lissage des seuils serait d’ailleurs prévu dans les jours à venir.

Cet amendement entend réduire l’obésité en France tout en incitant fortement les industriels à réduire la présence de sucre dans leurs boissons gazeuses. Concrètement, certains sodas vont voir leurs prix augmenter alors que d’autres possédant moins de 5 grammes de sucre pour 0,1L pourront devenir plus rentables pour le consommateur.

Voici quelques exemples d’évolution des prix pour les canettes qu’on trouve en grande distribution :

MarquePrix initialNouveau prix
Coca-Cola0€460€53
Orangina0€550€63
Fanta Citron0€470€47
Volvic Zest Citron0€570€53

Une mesure brutale

Malgré le consensus dégagé lors de la séance dans l’hémicycle, quelques contestataires ont avancé des éléments allant contre cette nouvelle taxe sur les sodas. Rapidité de la décision, taxe impactant les foyers pauvres, limite basse trop importante…

Quand on sait que les français consomment en moyenne 100g de sucre alors que la quantité journalière recommandée par l’OMS est 50g, une taxation de toutes les boissons sucrées (sucre et tous leurs dérivés) serait probablement un peu plus pertinente. Une bouteille de soda industriel vous donne la quantité quotidienne recommandée en sucre…

La machine à soda, une solution ?

Je ne m’avancerai pas en disant que la machine à soda est une solution au problème. Il n’y a, à mon sens, pas de solution miracle. Une alimentation saine est la base d’une bonne santé, à laquelle s’ajoute l’hygiène de vie et le sport.

Mais parlons peu, parlons bien. Je vais prendre trois exemples parmi la gamme nombreuse et variée de concentrés Sodastream : le Cola Cherry (cola à la cerise), le sirop Limonade et le concentré Xstream Énergie. Je choisis volontairement des concentrés contenant du sucre, ni les sirops sans sucre ni les concentrés light qui ont en général entre 0,5g de sucre pour 100mL et aucun sucre (Cola light).

Quantité de sucre dans les concentrés Sodastream

Regardons de plus près le concentré Cherry de Sodastream : 100mL de sirop contiennent 79 grammes de glucides (sucre) et un peu de sel.

Soit, par litre d’eau gazeuse à raison d’un bouchon, 6,58 grammes de sucre dans un litre d’eau gazeuse à raison d’un bouchon doseur (1/12ème).

79 / 12 = 6,58gr

Pour le sirop Sodastream saveur limonade, on note 81 grammes de sucres pour 100mL de concentré.

On a donc 6,75 grammes de sucre pour un litre de boisson pétillante.

81 / 12 = 6,75gr

Le concentré Xstream Énergie destiné à booster votre énergie contient, en plus de nombreux vitamines, 75 grammes de sucres.

Ramené au litre, on a 6,25 grammes de sucre.

65 / 12 = 6,25gr

Ces trois concentrés Sodastream sont tous à plus de 6 grammes de sucre par litre, soit environ 0,6gr pour 100mL. Ils ne subiront pas de modification de leur taxation, la nouvelle fiscalité maintiendra leur prix actuel.

En guise de conclusion, je ne saurai trop vous suggérer de privilégier une consommation d’eau gazeuse plus que de soda. Si vous voulez ajouter du goût, vous pouvez réaliser votre propre limonade maison en suivant ma recette ou utiliser des concentrés light sans sucre, cela vous permettra de réduire la quantité de sucres ingérée tout en buvant une boisson saine et agréable.

Vous avez d’autres astuces ? Envie de proposer votre point de vue ? Commentez l’article <3